Le 4 octobre 1965, le pape Paul VI apporte le message de paix de l’Église aux Nations Unies. “Plus jamais la guerre, plus jamais la guerre”. Un texte que les Pères conciliaires ont conservé dans les actes du concile Vatican II.