Je fais un don

Le sculpteur Jean-Marie Tézé a porté les yeux de la foi sur la création artistique dont la contemplation, comme la prière, ouvre une voie vers Dieu. Rencontre avec un jésuite esthète décédé le 9 juillet 2012. Nous l'avions rencontré en 1993.

"Epiphanie du visage" est une expression du philosophe Emmanuel Lévinas. Dans la tradition chrétienne, le visage par excellence est celui du Christ en qui l’homme contemple Dieu. Lui-même artiste sculpteur, Jean-Marie Tézé témoigne de son expérience spirituelle dans la création artistique et la contemplation de l’œuvre d’art. Après avoir admiré les visages de pierre du portail de la cathédrale de Chartres, il nous présente les masques qu’il sculpte. Fruits d’une sensation, ils transcrivent des expressions humaines, reflet d’une intériorité particulière. Par ses réflexions sur l’artiste, sur l’œuvre d’art et la lecture de l’image, Jean-Marie Tézé initie notre regard aux réalités d’un monde invisible. Une ouverture à l’Autre, à l’au-delà de nous-mêmes qui est le chemin même de la prière.

Notre sélection