Une alerte au feu envoie les pompiers d’une caserne parisienne sur le terrain. Auprès d’eux, le père Raymond Bonnaud veille. La présence de l’aumônier des sapeurs-pompiers de Paris rassure les victimes et les pompiers. Il symbolise la présence de Dieu.

A la caserne de Massena, Charlotte prie pour Olivier son mari, médecin et pompier, parti pour 24 heures de garde. Comment tient-il moralement face aux urgences dramatiques ?

Aux enfants mais aussi à des pompiers de la caserne, le père Raymond Bonnaud dispense des cours de catéchisme. Un soutien dans leur quotidien.

A la caserne de Montreuil, Alain passe ses 48 heures de garde entre repos, manoeuvres et interventions d’urgence qui nécessitent parfois le secours de la Police. Comment Alain fait-il face à la violence sans y céder lui-même ?

Le père Bonnaud visite un pompier à l’hôpital militaire, anime une soirée d’adoration avec les familles des pompiers, célèbre la messe au sein de la caserne. A travers sa présence, il rend le Christ présent à tous, une présence qui entretient la flamme des pompiers.

Une production : CFRT/ DECOUPAGES

Crédits :