Alors que le 1er juillet marque le soixantième anniversaire du référendum d’autodétermination qui conduit à l’indépendance de l’Algérie, Le Jour du Seigneur et Présence Protestante proposent un documentaire œcuménique inédit. Les veilleurs de l’Évangile, des chrétiens dans la guerre d’Algérie raconte l’engagement de ces chrétiens anonymes qui se sont positionnés en faveur de l’indépendance algérienne, bravant les autorités militaires, coloniales et religieuses de l’époque.

10h Documentaire "Les veilleurs de l’Évangile, des chrétiens dans la guerre d’Algérie" (58’30) de Richard Berthollet et Jean-René Genty

De 1830 à 1962, durant toute la période dite « de l’Algérie française », les Églises catholiques et protestantes ont travaillé avec le régime colonial. Pourtant, depuis l’indépendance du 5 juillet 1962, le christianisme a su garder une place singulière en Algérie. Cette légitimité, les Églises la doivent avant tout à l’engagement d’une minorité de chrétiens qui, entre 1954 et 1962, se sont peu à peu positionnés en faveur de l’indépendance algérienne, bravant les autorités militaires, coloniales et religieuses.

Ils s’appellent Stanislas Hutin, Nelly Forget, André Angsthelm, Pierre Colonna, Francine Rapiné, Marguerite Carbonare. Ils étaient missionnaires, travailleurs sociaux, médecins, enseignants, étudiants... Choqués par l’usage de la torture et par les conditions de vie des algériens, ils se sont engagés au nom de l’Évangile avec d’autres figures chrétiennes : Mgr Duval, le pasteur Mathiot ou André Mandouze... en faveur de l’indépendance de l’Algérie. Un engagement qui a fait bouger les lignes politiques du conflit et fracturé les Églises en deux camps asymétriques - les uns opposés à l’indépendance, les autres, en sa faveur.

Par des témoignages bouleversants, l’analyse d’historiens et d’images d’archives inédites, le film Les veilleurs de l’Évangile, des chrétiens dans la guerre d’Algérie raconte l’histoire de ces chrétiens anonymes.

Un documentaire en coproduction Présence Protestante et Le Jour du Seigneur et en partenariat avec le journal La Croix.

11h Messe

En direct de l’église Notre-Dame de Vaux-sous-Chèvremont (Belgique)
Haut lieu de pèlerinage depuis le VIIe siècle, l’église Notre-Dame de Vaux-sous-Chèvrement a été plusieurs fois détruite et reconstruite à travers le temps. En 1928, elle est élevée au rang de basilique mineure par le pape Pie XI, la reconnaissant ainsi comme centre de pèlerinage marial.

Président et prédicateur : P. Pierre Hannosset, curé de l’unité pastorale Notre-Dame des Sources

11h50 Parole inattendue

Raoul Coly, chef cuisinier, est l'invité du jour. En savoir plus sur cette série, en partenariat avec RCF.
 

Vidéos liées